Podologue à Brest pour soins de podologie du sport | Cabinet Lescop

02 98 44 38 78

Podologue à Brest pour soins de podologie du sport

Lors de l'examen clinique en podologie du sport, le podologue prendra en compte le geste sportif et technique du patient. L'approche du sportif en podologie du sport doit permettre d'anticiper une douleur éventuelle ou de trouver la cause d'une douleur existante. On doit aussi penser à l'optimisation du geste sportif en vue de performance et d'économie physiologique.

  • En plus de tests adaptés, le podologue s'aidera d'une piste de marche pour l'analyse de l'attitude dynamique du patient.
  • La semelle en podologie sportive peut avoir une approche plus mécanique, basée sur une meilleure répartition des charges.
  • Les matériaux utilisés sont adaptés aux contraintes liées au sport. Elles sont moulées sur le pied du patient.

Le K-Taping pour podologie du sport à Brest

Le K-Taping est une thérapie non médicamenteuse mise au point en Allemagne dans les années 1990, inspirée de techniques japonaises. Cette méthode novatrice est très sollicitée dans le monde médical, par les kinésithérapeutes, les podologues mais aussi dans la pratique du sport de haut niveau.

Le K-Taping nécessite l'utilisation d'un élastique adhésif spécial appelé K-Tape®. Il s'agit d'un stimulateur de récepteurs dermiques fabriqué en coton. Les bandes du K-Tape adhèrent à la peau par le biais d'une couche d'acrylique hypoallergénique. La chaleur de la peau améliore progressivement l'adhérence du K-Tape à celle-ci au fil des jours. Les bandes de K-Tape résistent à l'humidité et à l'effort.

 

Utilisation préventive ou curative du K-Taping

Le K-Taping est utilisé à titre préventif ou curatif. Il peut à lui seul servir de traitement, ou être associé à d'autres méthodes thérapeutiques manuelles. Le matériel réduit de manière significative les douleurs musculaires, ligamentaires et articulaires. Il active également le système lymphatique et favorise l'élimination des toxines dans le corps. Le K-Taping est très utilisé dans l'univers du sport : il est d'une aide précieuse pour l'entraînement, la compétition et la récupération après l'effort.
En podologie, on utilise le K-Tape pour par exemple les tendinites d'Achille, l'aponévrose plantaire, l'hallux valgus, le syndrome de Morton, des corrections de rotule, certaines cicatrices, des périostistes tibiales, des entorses de chevilles ou genoux…

 

Les effets du K-Tape en podologie du sport

La thérapie de K-Taping se base principalement sur deux effets :

  • D'une part la stimulation des récepteurs de la peau entrainant la réduction de la douleur et un travail des propriorécepteurs. On obtient ainsi un effet cible sur l'interaction entre le tonus musculaire, l'articulation, les ligaments, et les nerfs.
  • D'autre part, l'élasticité du K-Tape et les différences d'application entrainent un léger soulèvement de la peau élargissant ainsi l'espace intertissulaire et permettant un meilleur transport de la lymphe, une meilleure circulation du sang et un soulagement des récepteurs de la douleur.

Le patient emmène sa thérapie à la maison et la garde 24h/24. Le K-Tape conserve son effet tout au long de son adhésion. Bien sûr, il faut éviter les saunas, hammams, bains et expositions de soleil prolongés.

 

A noter : basée à Brest, Delphine Lescop est membre de Podoxygene, association dont les membres exercent tous en tant que podologue du sport.